Déplacement à Montchanin

6ème journée du Championnat honneur Bourgogne Franche Comté

Pour ce court déplacement en pays minier, nos seniors se devaient de relever la tête après la défaite du dernier week-end.

Équipe B

Un effectif amoindri par des absences de dernière minute, mais une composition tout de même très intéressante, permettait à nos réservistes d’espérer un résultat conforme à leurs attentes. Après un premier round d’observation, les protégés de Laurent Boulicaut défloraient le score par un essai plein d’à propos d’Hugo Tissier qui jouait très rapidement une pénalité à la main et se faisait la valise. Essai non transformé. Montchanin 0 AST 3.

L’indiscipline de nos troupes allait cependant remettre dans la course sans cesse une équipe de Montchanin aux abois. Ainsi à la 36 ème minute le botteur adverse réduisait le score d’une pénalité à 30 m. Montchanin 3 AST 5 (score à la pause)

La seconde période permettait aux tournusiens d’affirmer leur supériorité par un essai de Benjamin Pranovi (transformé par lui même) Montchanin 3 AST 12.

Hugo Tissier doublait la mise à l’heure de jeu et la transformation de Benjamin Pranovi donnait au score le reflet de la domination des rouge et noir. Montchanin 3 AST 19.

Alors que le gain du point de bonus offensif était acquis, nos tournusiens retombaient dans leurs travers et l’indiscipline les voyaient aborder les derniers instants de la rencontre à 14. Montchanin en profitait pour sceller le score à la 85 ème minute par un essai non transformé. Score final : Montchanin 8 AST 19.

Citons l’excellente prestation de notre ouvreur Benjamin Pranovi.

Équipe fanion

Prévenus que leur adversaire du jour jouait quelque peu sa survie à domicile, c’est dans un contexte assez tendu que nos équipiers premiers foulaient la pelouse Montchaninoise. Dès la 4ème minute de jeu l’arrière local expédie le cuir entre nos perches d’une tentative de 42 m. Montchanin 3 AST 0.

Loin de s’inquiéter, les protégés d’Eric Soufflot et de Jacky Djuric récitaient leurs gammes en pilonnant le centre des lignes adverses. Deux bonnes minutes nous assiégeons les 22 m adverses mais la défense de nos hôtes tient bon. Puisque cela ne passe pas au centre, le jeu s’élargit pour permettre à Antoine Chevi d’aller à dame à la 11ème minute. Essai non transformé. Montchanin 3 AST 5.

Montchanin remet du cœur à l’ouvrage mais notre défense nous permet de préserver notre avantage. De plus, les coups de pied de Ronny Picard sont chirurgicaux et nous permettent de souffler largement. Notre pack organisé met notre adversaire au supplice sur un groupé pénétrant de 35 m. Après un échange de bonne manière entre gens avertis et préparés à une « générale » (22 ème minute) l’arbitre sanctionne les deux équipes qui se retrouvent à 14. Loin de répondre aux provocations de notre hôte, nous trouvons à nouveau la faille par un magnifique essai de Ronny Picard. (26 ème minute) Sur l’action, le dernier défenseur écope d’un carton jaune pour une faute grossière sur le buteur. Essai transformé par Ronny. Montchanin 3 AST 12.

Mickaël Thevenard laisse alors ses partenaires sur blessure. A 13, les locaux manquent alors une pénalité aux 22 m en coin avant que l’arbitre siffle la pause. Revenus avec des intentions plus affirmées. Ils échouent cependant sur une nouvelle pénalité à la 47 ème minute. Ne disposant que de trop peu de munitions, nos adversaires sont au supplice sous les coups de butoir de nos avants qui ne parviennent cependant pas à trouver la faille. Il faudra patienter et atteindre l’heure de jeu pour qu’un nouveau groupé pénétrant organisé sur une pénal touche donne l’occasion à nouveau à Antoine Chevi d’aplatir en terre promise. Essai transformé par Ronny. Montchanin 3 AST 19.

Rien ne bougera ensuite jusqu’au coup de sifflet final.

Ce qu’il faut retenir : Il fallait être capable de ne pas tomber dans le piège de la provocation, ce que nos joueurs ont fait en restant sérieux et dans le match. Nous savions que l’enjeu local était de taille. Le seul bémol relève dans la comptabilisation de trois cartons jaunes sanctionnant une partie jouée dans un climat de tension permanente. Souhaitons surtout à Mickaël Thévenard un prompt rétablissement. Rendez-vous au Faucillon le 18 novembre prochain pour l’accueil de notre homologue de Verdun sur le Doubs.

Christian Vernaudon