Le coup passa si près !

14ème journée du championnat Honneur Bourgogne Franche Comté
Réception du Stade Montchanin

Equipe 2 : Face à un adversaire entamant la rencontre sans complexes, Tournus voit son talonneur Aurélien Beaudot transpercer toute la défense aculée sur sa ligne d’en but dès la 11ème minute. Essai transformé par Alexis Violy. AST 7 Stade Montchanin 0 Mais Montchanin répliquait et, suite à de trop nombreux premiers placages loupés par nos défenseurs, marquait un essai également transformé. AST 7 Stade Montchanin 7. Geoffrey Blanchard remettait les pendules à l’heure en donnant du travail à l’ardoisier à la 30ème minute de jeu. Essai non transformé AST 12 Stade Montchanin 7. Après une course de 40m, Mathieu Bureau récidivait pour porter le score à 17 à 7. Julien Monnard marquait en bon demi de mêlée un essai de filou en jouant rapidement à la main une pénalité accordée à nos couleurs dans les 22m adverses. AST 22 Stade Montchanin 7. Montchanin ne répliquait que par une pénalité accordée juste avant la pause. AST 22 Stade Montchanin 10. Le second acte illustrera parfaitement la supériorité des tournusiens de Laurent Boulicaut qui par deux fois ira en terre promise (43 et 76ème) imité par Hugo Tissier auteur de deux essais (50 et 65ème) également. Ces quatre essais supplémentaires seront tous transformés par Giovanni Desvignes qui prouve que l’on peut également compter sur lui pour sa qualité de botteur.
Le score final AST 53 Stade Montchanin 10 souligne le sérieux et l’application de nos réservistes. La profondeur du banc de Montchanin ayant toutefois facilité la tâche en seconde période. Victoire bonifiée qui place nos réservistes en situation idéale de dauphin pour cette poule des réserves honneur de Franche Comté. Félicitations à ce groupe sérieux et sympathique.

Equipe 1 : Face à un adversaire aux abois luttant pour éviter la relégation, les tournusiens allaient prendre rapidement la rencontre à leur compte en inscrivant le premier essai dès la 4ème minute de jeu par David Navoiseau. Essai transformé par Ronnie Picard. AST 7 Stade Montchanin 0. Mais notre adversaire du jour allait profiter de nos trop nombreuses fautes pour scorer par trois pénalités (7, 12, et 21ème minute) alors que dans cet intervalle, Ronnie Picard répliquait par une pénalité (10ème minute) Alors que l’on se dirigeait vers les citrons, les ciel et blancs marquaient un essai plein d’à propos et passaient devant au score (42ème minute) AST 10 Stade Montchanin 16. Constat plutôt amer par rapport à la prestation de nos protégés ! Pas d’agressivité, un jeu au large réduit à sa plus simple expression et l’on pouvait douter dans les travées du Faucillon d’autant plus qu’un carton jaune sanctionnait notre équipe pour fautes répétées ! La reprise nous proposait toujours un engagement maximum de nos adversaires auquel l’AST répliquait à 14 par des coups de buttoir trop souvent prévisibles… Heureusement ! Thomas Vannier suite à une pénal- touche dans les 22 montchaninois marquait un essai transformé par Ronnie Picard. L’AST repassait enfin devant ! AST 17 Stade Montchanin 16. Hélas, Geoffrey Paulet écopait d’un carton rouge sur un placage dangereux ! Désormais les tournusiens jouant à 13 vont s’appliquer à colmater les brèches et notre adversaire ne profitera jamais de sa supériorité numérique au grand soulagement de tous les supporters. Mieux encore ! A 14 contre 15 les troupes d’Eric Soufflot et Jacky Djuric vont inscrire un ultime essai en coin pour sceller le score au tableau d’affichage. Score Final : AST 22 Stade Montchanin 16
Ce qu’il faut retenir : Cette rencontre âpre, disputée sous des conditions de jeu idéales n’a pas tenu toutes ses promesses. Notre adversaire du jour pouvant s’enorgueillir du point de bonus défensif qu’il mérite au vue de sa prestation. Pour l’AST, un point supplémentaire est perdu par rapport à Vesoul et St Léger les vignes, nos concurrents directs aux phases finales.
Impossible de comparer la première partie de saison proposant à nos supporters un rugby alerte, complet dans toutes les lignes et nos deux dernières prestations à domicile. La superbe s’étiole et le moral en berne depuis la contre-performance de Vesoul à domicile n’incite pas à un optimisme démesuré. Sérieusement, je suis persuadé que nos joueurs n’ont pas le melon, au contraire, comptent-ils trop les uns sur les autres ? Arrêtons de nous mentir, la machine est enrayée mais un bon coup d’huile aux prochains entraînements devrait permettre à nos couleurs de retrouver le doux ronron de résultats plus conformes à notre statut et à nos attentes.
Cependant…. Les échéances à venir sont complexes. La prochaine rencontre nous propose un voyage périlleux à Verdun sur le Doubs. L’on sait qu’il est toujours compliqué de revenir du pays des trois rivières avec un résultat favorable ! Forcément il faudra un autre visage aux tournusiens pour accomplir ce challenge. Croyons donc à notre potentiel, respectons l’adversaire mais aussi les consignes de jeu travaillées aux entraînements et l’on a le droit, encore, d’espérer des jours meilleurs
Il ne faudra rien lâcher car après Verdun sur le Doubs, nous accueillerons nos voisins de Buxy avant de nous déplacer à St Léger les Vignes ! Le calendrier semble dément, c’est pourtant en rencontrant les équipes du top cinq de la poule que nous pourrons alors mesurer notre capacité à répondre dans l’adversité à un challenge compliqué mais également à notre portée.
Je sais pouvoir compter sur l’engagement de chacun pour sourire à nouveau de victoires à venir.